Alfa Romeo Giulietta 1750 Veloce

Voici l’histoire qui m’a poussé à acheter cette magnifique auto.
Tout commença avec ma vieille 206, arrivée au bout de ses 15 ans et 180000kms. Je savais le passage en suisse compliqué car pour pouvoir être immatriculée la-bas, il faut :
– déclarer en douane, et obtenir un formulaire 13.20
– obtenir une assurance provisoire (qui est lié au formulaire 13.20)
– acheter un certificat Européen d’importation (150€)
– Passer une expertise (une sorte de Contrôle Technique encore + poussé qu’en France)
> et si tout va bien, avec tout ça, on arrive enfin a avoir des plaques suisses ! (je ne parle volontairement pas du coût que ça engendre).

Quitte a investir, autant partir dans un véhicule directement ici. J’avais déjà demandé à mon pote Julien qui a une 147 des renseignements sur les moteurs Alfa (fiabilité, entretien, etc …). Et je suis tombé sur cette giulietta ! Je voulais absolument les enceintes Bose en bon mélomane que je suis. Et puis le toit ouvrant aussi. Il y avait que des modèles blancs, et loin (je regardais surtout des véhicules d’import). Et puis je suis tombé sur cette peinture spéciale gris mat, avec toutes les options que je voulais. Coup de cœur ! J’ai craqué, vous comprendrez pourquoi avec les quelques photos et vidéos ci dessous 🙂

Démarrage :

De nuit :

Extinction :

Reprise 3ème – 4ème :